La place du cacao de Madagascar sur le marché international

Publié le : 2016-05-27 14:53:36

Le cacao malgache est l’un des produits les plus réputés au monde. Il est cultivé dans le nord du pays, dans la région de Diana, Sava et plus particulièrement Ambanja. Madagascar produit trois grandes espèces de cacao dont ; le Forastero, le Criollo et le Trinitario.

La production malgache est faible sur le marché mondial

Madagascar est l’un des producteurs de cacao au monde avec une production annuelle de 4500 tonnes en moyenne. Ses plus grands débouchés sont les pays européens, asiatiques. Le cacao est l’un des piliers de l’économie malgache puisque la vente de fèves de cacao est une source de devises pour le pays. Pourtant la production de cacao pour Madagascar est encore inférieure par rapport à d’autres pays exportateurs. Durant la saison 2014/2015, la Côte d’Ivoire a produit 1,75 million de tonnes suivant le Ghana avec 696 000 tonnes, le Cameroun est à la 5ème place et le Nigeria au septième. Si on fait un peu le calcul, Madagascar est encore loin du compte en terme de production, car l’île ne représente que 0,12 % de production de cacao au monde. Pourtant le cacao malgache tient la première place sur le côté qualité.

Le cacao : filière encore exploitable à Mdagascar

La Société SOMIA (Société malgache d’Industrie et d’Agriculture) n’utilise que 90 personnes permanentes dans la société et 250 à 700 sont recrutés pendant la récolte. Elle est la seule grande société qui se trouve dans l’exportation fève de cacao. En tout, la filière cacao rassemble près de 30.000 personnes à Madagascar. Le cacao n’occupe que quelques surfaces cultivables à Madagascar. Les acteurs économiques hésitent à s’investir dans cette filière pourtant elle est encore rentable.

Il faut remarquer que le cacao malgache est parmi les meilleurs au monde sur le marché international et en guise de cette réputation, le pays a reçu le label cacao Fine de l’Organisation internationale du cacao ( ICCO) en 2012.

Perspectives d’avenir pour le cacao malgache

Dans le Nord du Pays ou plus précisément dans la région de Diana, un projet appelé SRAT( Schéma Directeur sur l’Aménagement du Territoire) qui se concentre sur l’aménagement du territoire. Ce programme est élaboré depuis  2012 qui s’allonge jusqu’en 2030, vise à soutenir et améliorer les rendements de la récolte des paysans. Il travaille également sur la promotion des activités agricoles sur la région et de mettre en place un équilibre territorial entre les cultures de rente ( cacao, vanille, girofle…). Un des exportateurs cacaos de Madagascar a affirmé qu’un système de réglementation est en cours afin de certifier les acteurs économiques de cacao et d’éviter toute activité noire dans ce secteur.

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)